Découverts en 1987, les Thermes gallo-romains d’Entrammes doivent leur remarquable état de conservation au fait d’avoir été supplantés par une église, dès la fin de l’Antiquité. Grâce à cette protec-tion, des vestiges rarissimes ont été conservés, tels des murs romains de 8,50m de haut, quatre salles de bains en enfilade chauffées par hypocauste, des arcades et fenêtres en brique, ainsi que des témoi-gnages de l’occupation religieuse du site (ambon, sarcophage, moules à cloches).
Autant de trésors qui se dévoilent au fil d’une visite remarquablement mise en lumière.

Télécharger