Comme le chantait une troupe de joyeux drilles : « le printemps est arrivé, sors de ta maison, le printemps est arrivé, la belle saison... »

Nous pouvons enfin dire adieu aux semaines de grisaille, aux tempêtes de vent, aux vagues de froid...

Il était temps, car le moral était au ras des pâquerettes.

La belle saison annonce le renouveau de la Nature. Les arbres se parent de jolies couleurs, les fleurs s'éveillent, les oiseaux roucoulent, les animaux sortent leur frimousse.

La vie reprend ses droits.

 

Le printemps est célébré le jour de l'équinoxe, jour où la durée du jour est égale à celle de la nuit.

Les jours rallongent donc peu à peu. Nous allons pouvoir profiter des rayons du soleil qui commencent à accompagner nos débuts de soirée.

Nous pourrons faire plus de choses dans une même journée : travailler, un peu ; faire du sport pour s'entretenir et être en forme pour l'été à venir ; et surtout sortir, beaucoup, profiter des amis, des animations, des jardins...

 

Nous sentons notre humeur sensiblement s'améliorer grâce à cet ensoleillement prolongé et à l'augmentation de la température.

L'incitation à sortir est forte, à profiter pleinement des beaux jours, à prendre soin de notre corps, à porter des vêtements plus légers.

Les programmateurs de spectacles ont mis les bouchées doubles pour ce renouveau culturel printanier.

S'ouvre alors la période des festivals : Laval Opéra, les 3 Eléphants, le Printemps du cinéma, Festival du premier roman...

Avant et après les spectacles, les terrasses des cafés s'animent. L'humeur est badine. On sent que la saison du bonheur est arrivée, la saison de tous les espoirs, aussi...

Après s'être recroquevillé pendant des mois, après avoir hiberné, voilà enfin souffler le vent du renouveau.

Cette renaissance nous invite à chanter les vers de Jean Claude Brinette :

            «  Les arbres se sont habillés de couleurs pastels

                jonquilles, crocus ont bravé la fraîcheur du temps,

                que déjà, les oiseaux publient leurs noces dans le ciel.

                Neiges et froidures sont parties : vive le printemps »