Man Rec Extension Nioun Rec # Les 3 Chênes

Danse ,  Spectacle à Loiron
  • Deux pièces courtes du danseur et chorégraphe Amala Dianor, un solo et un duo, qui mêlent les univers du hip hop et des danses contemporaines.

    Premier danseur estampillé « Hip Hop » à intégrer en 2000 le Centre National de Danse Contemporaine, Amala Dianor obtient une reconnaissance dans le monde de la danse en travaillant comme interprète pour des chorégraphes aux univers très différents : hip hop, néo-classique, contemporain… Il passe d’une technique à une autre avec virtuosité, mais c’est la rencontre de ces mondes qui l’attire. Il faudrait ajouter comme autre source d’inspiration le sabar, danse traditionnelle de Dakar. Il écrit ses premières pièces dès 2005, avant de créer sa compagnie en 2012, et rencontre dès lors une notoriété grandissante.

    En 2014, il créé les deux pièces proposées au théâtre Jean Marais : Man Rec, qui signifie « seulement moi » en wolof, et propose un dialogue entre ses origines multiples, des danses urbaines à la danse contemporaine en passant par les danses africaines. Et Extension, clin d’oeil à la première rencontre sur scène entre Amala Dianor et Bboy Junior à l’occasion des vingt ans du Festival Suresnes Cité Danses. Ce dialogue entre deux personnalités du hip hop français allie la grâce de leurs énergies félines à la virtuosité technique.

    En plus de ces deux pièces, Amala Dianor nous offre à découvrir son concert dansé, Nioun Rec.

    Dans cette troisième proposition, il voyage d'une danse à une autre, faisant oublier les frontières traditionnelles entre hip hop et contemporain. François Przybylski, alias Awir Léon, compose et remixe des sets qui se baladent dans des univers multiples, de l’électro au hip hop. Leur rencontre est l'occasion d’un dialogue « live » entre mouvement et son, rythmé par une partition musicale qui se réinvente au gré de la danse improvisée.

  • Tarifs
  • Tarif plein
    12 €
  • Groupe
    10 €
  • Tarif abonné
    8 €
  • Enfant
    6 €
Horaires
Horaires
  • Le 28 février 2017 à 20:30